Parles-tu le français ? Oui? …. continues de lire alors


Bienvenue à tous,

Depuis longtemps j’ai rêvé d’écrire sur ce blog dans le français. Le français est ma langue maternelle, mais parce que j’habite Aux États-Unis, spécifiquement NYC, je ne le parle pas beaucoup. J’aimerais changer ça.

Quelques Pensées au hasard

Aux les États-Unis, le 21 de février, est appelé ‘International Mother Langage Day’.  Ce jour nous avons célèbré nos langues maternelles. C’est un practice bizarre pour les États-Unis. À ce monument dans nos histoires, les immigrés sont méprisés. Ils amenent avec eux le crime et d’autre choses terribles comme nouvelles idées, nouveaux cuisinés, le désir fort de vivre dans une vraie démocratie, égalité raciale et l’enthousiasme de travailler les emplois que la majorité des Américains ne voudrait jamais à faire.

Mais c’est la même chanson à France dans un sens. Les immigrés ici sont comme les Juif and Musulman en France. Les Français me semblent d’être un peuple très xénophobique (les Européens en général.). Depuis au moins, l’Affaire Dreyfus, France c’était un bastion de l’antisémitisme. Hier soir j’avais lu dans Le Monde un article intitulé: Une carte interactive de la déportation des enfants juifs en France.

4366863_6_50d8_la-carte-de-france-des-enfants-juifs_5bee48f2400f8e51aa048098804db8f6 (1)
Territoire et Trajectoire de la Déportation Cartographie des enfants juifs déportés depuis la France de juillet 1942 à août 1944

Il suffit de passer le curseur sur chaque cercle : une bulle indique le nombre d’enfants juifs qui furent arrêtés sur place, puis déportés. Un clic, et voici leurs noms, leur âge. Au 56, cours Lafayette, à Lyon : Jacques Sciandra, 17 ans. Un peu plus loin, au numéro 8 9: Dario Sarfati, 1 an seulement. Plus loin encore, au numéro 175 : Lipold et Georgette Epsztajn, 12 ans et 15 ans. Tous ont quitté Lyon au printemps ou à l’été 1944. Direction Auschwitz.

Des noms, des prénoms, des adresses. Et cela pour les 11 458 enfants juifs arrêtés en France entre juillet 1942 et août 1944 et envoyés vers les camps de la mort. Cette carte interactive d’un genre inédit est accessible en ligne. Elle fait simultanément l’objet d’une exposition sur les grilles du Conservatoire national des arts et métiers, dans le 3e arrondissement de Paris, l’un de ceux où le plus d’enfants furent arrêtés. Cette carte a été réalisée par Jean-Luc Pinol, un historien, professeur à Normale Sup, à partir des données collectées depuis des années par Serge Klarsfeld. Leur rencontre a donné naissance, en 2012, à une première cartographie de la déportation des enfants juifs, limitée à Paris.

Finalement

restez-calmes-et-parlez-français-3Je sais que c’est de mauvaises manières de parler de la politique sans te connaître. Dans mon cas, comme un Haïtien l’histoire post coloniale d’Europe surtout le France, ainsi que L’Afrique, et les Antilles me captive.

Simplement si vous parlez le français et voudriez me parler, allons-y!  Ce sera l’opportunité parfaite de rencontrer des nouvelles personnes et parler le français de nouveau. Et oui j’ai écrit tout cela moi-même avec mon petit Larousse 😀

MrMary ou Christian

Si vous voyez des fautes s’il vous plaît faites-moi savoir 

 

4 thoughts on “Parles-tu le français ? Oui? …. continues de lire alors

  1. Bonjour, mon ami! Sorry, my blogging buddy, that’s about all the French that I know. Great post and graphic! Thank you! I never knew about the February 21 observance. My native language is Greek Sign Language. I use it whenever I’m with my family. Much love and naked hugs! 🙂

    Like

      1. I was born here but my parents never became citizens. I hold dual citizenship. I return to Greece several times every year. I eagerly await your email, mon ami! 🙂

        Like

  2. Moi je ne suis pas francophone de souche, mais hispanophone du Mexique. Puis, j’ai appris la langue pour venir vivre au Québec: il y a tout un territoire francophone en traversant la frontière Nord des États-Unis, le seul officiellement unilingue de langue française en Amérique du Nord et qui cherche des francophiles comme toi! Moi, personnellement, j’ai tombé en amour de cette terre et de ses gens. Ici, je me sens comme chez-moi, je me sens de plus en plus Québécois, malgré je n’y suis pas né. Les Québécois vont t’aider toujours si tu veux apprendre la langue française, ils veulent préserver son identité (ils l’ont fait pendant 400 ans, quand les Français ont colonisé le Canada). Ici, on refus de s’assimiler et de s’angliciser. On est un petit îlot de 8 millions de personnes entouré par un océan anglophone de 320 millions. Or, quand un anglophone qui a vécu presque toute sa vie à Montréal me dit: SORRY, I DON’T SPEAK FRENCH!, cela me dérange trop! Pour moi c’est une manque de respect!. On peut trouver pas mal des anglophones qui ont grandi avec l’idée qu’ils sont les maîtres du monde selon eux tout le monde veut parler anglais, parce que c’est la langue de l’argent et la réussite. Ils vont implanter sa culture anglo-saxonne partout, parce que c’est la “bonne”. Alors, je suis ravi de voir des gens comme toi qui ont l’esprit ouvert, qui donne un peu d’intérêt dans ce monde qui veut s’uniformiser avec la globalisation; chaque francophone et francophile dans le monde, c’est un frère pour moi.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s